Accueil Les échappées L’ART D’AIMER

L’ART D’AIMER

novembre 2020

Recréation pour le Ballet de l’Opéra Grand Avignon

L’ART D’AIMER

PNG


d’après la Chamoule

chorégraphie Jean-Claude Gallotta
composition musicale Thibault Perrine
direction musicale Andrea Sanguineti
dramaturgie Claude-Henri Buffard
répétitrices Mathilde Altaraz et Béatrice Warrand
maitresse de ballet Brigitte Claret
costumes Chiraz Sedouga
lumières Manuel Bernard
avec les 12 danseurs du Ballet de l’Opéra Grand Avignon
et l’Orchestre Régional Avignon Provence


> Les 22 et 23 mai 2021 [ Opéra - Avignon ]


Il s’agit ici de l’art d’aimer. Et aimer c’est distinguer. Les douze interprètes de
« l’Art d’aimer » sont distincts, comme rarement ils le sont. S’ils viennent tour à tour sur le devant de la scène c’est justement pour préciser cela, pour que notre oeil le perçoive bien. Leurs vêtements sont de mèche et par transparence permettent de les connaître jusqu’à la peau. Ils s’en étonnent eux-mêmes de dévoiler, plus que leur corps et que leur énergie, leur identité. La scène n’en a pas l’habitude. Ils vont s’y essayer, avec des gestes peut-être un peu gauches, montrer la longueur d’un sourire, évoquer la douceur d’une tresse, mesurer le diamètre d’un grain de beauté ou d’une pupille..., et révéler, encore plus, du corps les douleurs, jamais les mêmes, chacun la sienne, chacun à la merci de la sienne. L’art d’aimer tient à ce dépareillement. Faire naître, grandir, et se côtoyer des êtres désassortis, divers, disparates et singuliers. On pourrait puiser là quelques forces pour résister au clonage des êtres, des idées,
et des comportements. C.-H.B.


© Christophe Loiseau
production Opéra Grand Avignon