danseuse Jean-claude Gallotta Logo Jean-claude gallotta Imagette site abstrait

Gallotta - Centre Chorégraphique National de Grenoble - Groupe Emile Dubois

Accueil Spectacles Saison 2013-2014 Daphnis é Chloé

Daphnis é Chloé

Les personnages de Daphnis et Chloé, aux origines enfouies, nés d’un roman grec attribué à Longus, sont venus jusqu’à nous essentiellement par la musique de Maurice Ravel écrite en 1912 pour les Ballets russes, où triompha Nijinski dans le rôle-titre.

Quand, en 1982, quelques mois après son ballet Ulysse, Jean-Claude Gallotta présente ce pas de trois, il en a moins retenu l’argument (Chloé, épouse du jeune berger Daphnis, enlevée par des pirates est ramenée à lui par un miracle du Dieu Pan) qu’il n’a cherché à en travailler le mouvement, à saisir l’énergie, la douceur, la violence de la joute amoureuse.

Créée pour le Festival d’Avignon, interprétée à l’époque par Mathilde Altaraz, Jean-Claude Gallotta et Pascal Gravat, mise en musique et jouée sur scène par Henry Torgue, cette chorégraphie émeut par sa capacité à mêler cérébralité, animalité, humour et joie des sens. Elle reçut alors un accueil enthousiaste de la presse : « Sorte de petit chef d’œuvre » pour Libération ; « L’une des plus belles choses qu’il ait été donné de voir » pour Le Nouvel Observateur ; « L’essence des rapports amoureux » pour Le Monde.

Attentif à faire vivre le répertoire du Centre chorégraphique national de Grenoble, et après la recréation d’Ulysse, devenu Cher Ulysse en 2007, Jean-Claude Gallotta a confié à trois nouveaux danseurs (Francesca Ziviani, Nicolas Diguet, Sébastien Ledig en alternance avec Alexandre Galopin) le soin de redonner vie à ce Daphnis é Chloé à la fois intime et libre, sensuel et ludique, sauvage et espiègle (jusque dans son titre, où le « é » vient faire un pied de nez respectueux à l’œuvre initiale).

chorégraphie Jean-Claude Gallotta / assistante à la chorégraphie Mathilde Altaraz / musique de et enregistrée par Henry Torgue, piano / costumes Jacques Schiotto et Marion Mercier d’après Jean-Yves Langlais / dramaturgie Claude-Henri Buffard / lumière Dominique Zape assisté de Pierre Escande / interprètes Francesca Ziviani, Nicolas Diguet et Sébastien Ledig en alternance avec Alexandre Galopin / durée 1h / production Centre chorégraphique national de Grenoble / coproduction Théâtre de la Ville – Paris / avec le soutien de la MC2 : Grenoble